Revue de presse mensuelle (mai 2021) : l’heure du déconfiturement !

LGBT et LGBTphobes se déconfinent ! Mai 2021 est marqué par la poussée fulgurante de l’homophobie au Sénégal, le coming-out séropo de Billy Porter, la tenue historique de la toute première Pride à la Réunion, les débuts de Karine Jean-Pierre comme porte-parole de la Maison Blanche, ainsi que la préparation d’une contre-marche des fiertés LGBT « anti-raciste et anti-capitaliste » à Paris… ou encore Lil Nas’.

  • Dakar : les homophobes paradent !

La capitale du Sénégal, Dakar, s’est coltinée le 23 mai une « manifestation contre l’homosexualité » qui a été soutenue par les franges conservatrices du pays, par des courants extrémistes religieux en particulier. Ces manifestants réclamaient une forte criminalisation des homosexuels et transgenres, dans un pays où les relations homosexuelles sont déjà un délit pénal ! Cette poussée fulgurante de l’homophobie au Sénégal intervient suite à plusieurs événements LGBTphobes inquiétants que les associations de défense des droits humains, et autres collectifs locaux, dénoncent régulièrement depuis plusieurs mois.

  • Coming-out séropo de Billy Porter

Célèbre depuis son apparition dans la série « Pose », l’acteur Billy Porter a rendu publique sa séropositivité, après 14 ans de vie avec le VIH. Cette déclaration publique mûrement réfléchie, qui a été favorisée selon l’activiste par la période d’isolement liée à la crise sanitaire, entend lutter contre les discriminations que les personnes séropositives endurent encore jusqu’aujourd’hui !

  • La Réunion, une île aux couleurs arc-en-ciel !

Juste avant le 17 mai, journée internationale de lutte contre les LGBTphobies (initiée par l’activiste caribéen Louis-Georges Tin), l’île de la Réunion s’est arborée des couleurs arc-en-ciel pour célébrer les identités queers. Cette première Pride historique signe, on l’espère, le début d’un renouveau pour la lutte contre les discriminations, liées à l’identité de genre et à l’identité sexuelle, sur l’île de la Réunion ou plus largement dans l’Océan indien et les Outre-mer.

  • Karine Jean-Pierre : femme lesbienne noire à la Maison Blanche

C’est la première femme, noire et lesbienne, à parler au nom d’un président américain. Née en Martinique de parents haïtiens, Karine Jean-Pierre en se présentant le 23 mai 2021 au pupitre de la Maison Blanche, écrit un acte nouveau pour la représentation des afro-LGBT aux Etats-Unis. Une représentation positive qui ne demande qu’à être traduit en résultats sociaux et politiques concrets permettant d’améliorer les conditions de vie de l’ensemble de la communauté afro-LGBTQ.

  • Préparation de la Marche parisienne anti-LGBTpobie, anti-raciste et anti-capitaliste

Une quinzaine de collectifs et associations préparent une alternative à la traditionnelle marche des fiertés de l’Inter-LGBT. Prévue le 20 juin à Paris, cette contre-marche des fiertés se veut anti-raciste, anti-capitaliste et radicale. Réclamant « l’application de nos droits les plus fondamentaux  sans concession », cette manifestation est entre autres co-organisée par le collectif queer racisé « QTPOC Autonomes » et l’association « Diivines LGBTQIA ». Son appel au rassemblement a été notamment co-signé par le podcast « Extimité » .

Crédit photo : Youtube (Saturday Night Live)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s