Justice et vérité pour Charlot Jeudy

Un an après la mort, jour pour jour, de l’activiste Charlot Jeudy, l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) réclame publiquement les résultats de l’autopsie.

Le 25 Novembre 2019, Charlot JEUDY, âgé de 34 ans, était retrouvé mort à son domicile en Haïti. Fervent défenseur des droits de l’homme et de l’égalité des sexes, il a été responsable de l’organisation KOURAJ à Port-au-Prince, référent d’ILGALAC en Haïti et membre du conseil d’administration d’EGIDES, ce qui faisait de lui une figure incontournable du militantisme LGBTI. Pour son engagement et son combat, il a suscité beaucoup de haine, essuyé d’innombrables menaces mais il est toujours resté debout et fier. Un an après, les conditions de sa mort n’ont toujours pas été élucidées.

C’est une grande perte pour la société civile et la démocratie haïtienne ainsi que les communautés madivine (lesbiennes), massissi (gays) et trans vivant sur place : Charlot JEUDY était un homme de cœur et de convictions qui manquera à Haïti. Sa disparition ne fera pas effacer son souvenir niarrêter ses luttes, sa mémoire subsistera par-delà les frontières et du bassin des Caraïbes.

Depuis un an, nous réclamons justice. Il est nécessaire que les résultats de l’autopsie de sa dépouille soient rendus publics et communiqués aux services en charge de l’enquête, dans le but d’apporter toute la lumière sur ce décès soudain et brutal. Nous avons publié un communiqué depresse et écrit par deux fois au président de la République, M. Jovenel MOÏSE, mais aucune de nos demandes de transparence n’a été entendue. Nous n’acceptons pas ce silence et nous refusons la clôture de la procédure judiciaire sans connaître les causes réelles du décès et la condamnation de ses auteurs.

En outre, nous tenons à attirer l’attention des services de la présidence haïtienne sur la recrudescence des assassinats, attaques et disparitions de personnes issues des communautés LGBTI au sein de l’agglomération portoprincienne, depuis le mois dernier. Nous pensons notamment à la mémoire de Jean-Edouard ROSIER dit Maïkadou ainsi qu’à celle de Mickerlange FRANCOIS.

A l’occasion de la commémoration de la mémoire de Charlot JEUDY, nous exigeons du gouvernement la protection de tous les Haïtiens, y compris les personnes LGBTI, et le droit à vivre dans la dignité et la sécurité, sans avoir peur demain de perdre un proche à cause d’un crime de haine ou d’être à notre tour la cible d’un tragique kidnapping, à l’instar d’Evelyne SINCERE dernièrement. Nous avons également une pensée pour Anise BOIROND, décapitée et démembrée lors d’un rituel le 1er novembre, et Juventha CANTAVE, tué quelques jours après pour avoir refusé les avances de son employeur. Ce sont des crimes commis sur les plus vulnérables dans la société qui interrogent quant au respect du droit inaliénable du peuple haïtien à pouvoir vivre en paix. Il est à cet égard nécessaire que la justice haïtienne dispose de plus de moyens pour lutter contre l’impunité et permettre que les enquêtes aboutissent afin que les Haïtiens ne soient plus aussi fréquemment endeuillés.

Enfin, nous avons une pensée pour l’entourage et la famille de Charlot JEUDY pour lesquels ce soudain décès représente un terrible vide et de vraies souffrances. Il a tenté de protéger ses proches en gardant le silence sur les nombreuses formes d’intimidations dont il était l’objet. Son courage et sa prise de position en font une figure emblématique des combattants pour les droits à la liberté et l’égalité en Haïti.

Source : https://www.ilga-lac.org/2020/11/25/comunicado-conjunto-justicia-y-verdad-para-charlot-jeudy/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s